Etat et spécificité de la recherche

Etat de la recherche sur la réparation de la moelle épinière

2013 – Etat de la recherche sur le Neurogel associé à d’autres molécules

Après les résultats positifs obtenus sur des animaux par le Professeur Woerly, de nouveaux essais précliniques ont confirmé l’efficacité du Neurogel.
Le Professeur Decherchi a mené à bien 2 essais précliniques sur des rats qui attestent l’efficacité du Neurogel : L’un sur des rats ayant subi une lésion aigüe (récente) et l’autre dans le cas de lésions chroniques (anciennes). Dans les deux cas, les animaux ont récupéré l’usage de la marche et la coordination de leurs mouvements.
Les essais sur les lésions aigües ont été publiés dans la revue américaine ASN neuro en 2013 et ceux sur les lésions chroniques le seront prochainement.

2016 – Découverte par le Pr Alfredo Gorio de la graisse activée

Après de nombreuses années de recherches, cofinancées par l’association Neurogel en Marche, le Pr Alfredo Gorio de l’université de Milan met au point une méthode originale d’activation de la graisse sous cutanée qui active les céllules souches en leur conférant de puissants facteurs de réparation des tissus. Il la nomme « actived fat« . 

2017 – Publication des résultats et tests précliniques

Le Pr Alfredo Gorio commence une série de mesures qui donnent lieu à la publication d’un article dans la revue scientifique international journal of molecular science dont Michèle Zander a fait la traduction.Les tests sur les animaux sont assez impressionnants : réparation de la moelle épinière, traitement des escarres, traitement de la maladie de Parkinson,…


2018 – Opération de la moelle épinière sur l’homme

Premier essai clinique mené en Chine, à Kumning dont les résultats sont exceptionnels. Nous sommes en attente de la publication scientifique de cet essai.

Spécificité par rapport  aux autres axes de recherche

Le point sur les différents axes de recherche sur la réparation de la moelle épinière



Il existe différents axes de recherche bien distincts du NEUROGEL™, chacun ayant fait l’objet d’au moins un essai clinique depuis près de 15 ans:

Les macrophages activés : Israël
Les cellules souches : Russie (Novossibirsk, Moscou), Corée du sud, Brésil,Pologne
Les cellules olfactives : Portugal, Australie (Brisbane), Etats-Unis (Détroit),Londres, Bulgarie
Les cellules embryonnaires : Etats-Unis (Floride), Suède (Uppsala), Russie, Corée du sud, Chine
Les cellules souches hématopoïétiques autologues : République Tchèque, Equateur



La découverte en 2016 de la graisse activée du Pr Gorio de Milan puis la publication en 2017 des résultats de cette recherche dans une revue scientifique ont profondément modifié notre approche d’une thérapie pour l’homme, qui a débouché en 2018 sur un test clinique au centre Tongren à Kunming en Chine pour 12 patients volontaires, organisé et financé par Neurogel en Marche. Donner enfin la possibilité aux handicapés moteur, paraplégiques et tétraplégiques de marcher à nouveau, de retrouver motricité et sensibilité pour sortir de leur fauteuil roulant.