NeurogelEnMarche

Je souhaite devenir membre actif, électeur de l’association « Neurogel en Marche » et m’investir dans son fonctionnement.

Pour cela, je m’acquitte de la cotisation annuelle de 50 €.
(année civile du 01 janvier au 31 décembre)

S’investir c’est principalement :
 
– Rejoindre un groupe de travail et apporter ses compétences
– Faire connaître les résultats obtenus de l’association (médias, fondations, personnes paralysées) et participer à la diffusion de mailings , de pétitions
– Participer avec l’association à la levée de fonds auprès de la société civile et des institutions pour permettre à des personnes touchées par le handicap de pouvoir bénéficier de cette thérapie
– Organiser des manifestations nationales pour réclamer le droit de remarcher et locales pour tisser un lien social et associatif par des repas solidaires , des lotos, des concerts, des tombolas, etc
– Mobiliser une communauté de personnes pour sortir du handicap
 
 

Ajoute
Propulsé par HelloAsso
z votre titre ici

La contribution de 6 € pour HelloAsso n’est pas obligatoire. Cliquez sur « modifier » pour changer le montant.

Depuis 2008, nous pouvons délivrer des reçus fiscaux, vous donnant le droit à des déductions d'impôts.

Pour les particuliers

La réduction d’impôt est égale à 66 % des sommes versées, retenues dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Pour les entreprises (soumises à un régime réel d'imposition)

Si vous effectuez des versements en faveur des organismes à but non lucratif, vous bénéficiez depuis le 1er janvier 2003 d’une réduction d’impôt de 60 % des montants versés (65 % pour certains versements effectués auprès d’organismes de recherche à but non lucratif), dans la limite d’un plafond annuel de versement de 0,5 % du chiffre d’affaires (hors taxes) de votre entreprise.

Pour les entreprises individuelles

Vous avez le choix entre ce régime et celui applicable aux particuliers, ce qui vous permet ainsi de bénéficier chaque année du régime le plus favorable, en fonction de l’application de chacun des plafonds et d’échapper à l’exclusion du champ d’application de la réduction d’impôt entreprise lorsque l’entrepreneur individuel concerné relève d’un régime « micro ».