Nos projets

Les Projets précliniques et cliniques de l'association Neurogel en Marche

Le contexte

L’association Française de personnes paralysées Neurogel en Marche œuvre depuis 18 années pour
mettre au point un traitement des lésions de la moelle épinière.
Après des années de recherche avec son conseil scientifique pluridisciplinaire, un traitement composé
d’une matrice de croissance cellulaire issue du tissu adipeux appelée graisse activée et une médication
avec de l’érythropoïétine ( plus communément appelée EPO) a été mis au point.
Notre association a alors pu mener en 2019 une étude clinique au centre international des lésions de la
moelle épinière à Kunming, en Chine avec 6 patients français et 6 patients chinois avec des déficits
moteurs et sensitifs complets.
Cette étude a montré l’innocuité, la faisabilité de la thérapie et a montré pour la première fois au monde
un retour fonctionnel tangible pour la majorité des patients variant selon le niveau de lésion, l’âge des
patients, la gravité et l’ancienneté de la lésion.

Perspectives cliniques

La graisse activée et les cellules souches dérivées de la graisse activée ouvrent une nouvelle ère de la
médecine régénérative basée sur l’épigénétique par mécanotransduction, un ensemble de forces et de
contraintes physiques modifiant l’environnement tissulaire et cellulaire.

La grappe technologique concerne principalement deux domaines d’application: 
A/ Les atteintes du derme
-Sclérodermie
-Brûlures
-Escarres
-Chirurgie esthétique

B/ Les atteintes du système nerveux central (SNC)
– Lésion de la moelle épinière chronique ou aiguë
– Myélite
– Maladie de Parkinson
– Sclérose latérale amyotrophique
– Myopathie de Duchenne
– Tumeur du SNC

Chiffres-Objectifs

Il y a environ 60 à 70 000 personnes paralysées d’origine traumatiques en France.
Chaque année, environ 1500 à 2000 personne deviennent paralysées suite à une lésion traumatique de la
moelle épinière.
La majeure partie de ces personnes a moins de 30 ans.
En réalité entre 400 et 500 000 personnes sont victimes d’un traumatisme de la moelle épinière chaque
année dans le monde.
L’association Neurogel en Marche est maintenant en contact avec l’Institut de recherche sur la moelle
épinière et des fondations comme Wings for life ou Unit 2 fight paralysis mais aussi avec des Universités
pour développer des études cliniques et précliniques.

Les projets pré-cliniques: les coûts

Nous souhaitons à très court terme réaliser des études précliniques* pour :

Ce projet a été initié par la docteure Stéphana Carelli et l’association Neurogel en marche.
L’étude sera réalisée par l’équipe du professeur Patrick Decherchi et du docteur Tanguy Marqueste (membre de notre conseil scientifique).

Cette étude complète a été chiffrée pour un montant de 86122 euros.

Nous espérons démarrer cette étude dès le mois de Mars 2021.

Ce projet a été initié par la docteure Stéphana Carelli et l’association Neurogel en Marche.
Une première étude (non publiée) avait déjà permis de montrer l’efficacité des cellules souches
dérivées de la graisse activée pour la maladie de Parkinson chez la souris.

La docteur Stéphana Carelli a développé, après 9 années d’études, une nouvelle « niche » de croissance
cellulaire n’utilisant aucun élément biologique ou d’actifs pour la croissance cellulaire évitant tout
phénomène de croissance tumoral.

Une publication majeure cofinancée par Neurogel en Marche sur cette nouvelle méthode de culture
cellulaire nous permet aujourd’hui d’envisager une nouvelle étude, mais aussi les études sur le SLA ou La
Myopathie.

Cette étude sur la maladie de Parkinson sur la souris avec injection des cellules dans le striatum a
été chiffrée pour un montant de 27212 euros.

Nous espérons démarrer cette étude dès le mois d’Avril 2021.

Ce projet a été initié en collaboration avec la docteure Stephana Carelli.
Nous devons présenter au Pharmacien et docteur en sciences, Serge Braun, directeur scientifique de
l'Association française contre les myopathies (AFM)-Téléthon, un projet combinant les cellules souches
dérivées de la graisse activée et érythropoïétine dans un modèle canin.

Nous venons de résumer l’objectif et le protocole de ces travaux et allons déposer un dossier.

Dans cet appel à projet, s’il est accepté, le financement viendra de l’association AFM-Téléthon.

Nous allons déposer un dossier pour 2021 toujours en combinant les cellules souches dérivées de la
graisse activée et érythropoïétine dans un modèle murin.

Dans cet appel à projet, s’il est accepté le financement viendra de l’association ARSLA.

* NB: le stade pré-clinique évalue l’effet thérapeutique d’une substance sur l’animal, avant d’effectuer les essais sur l’homme. 

Pour télécharger le devis de l’étude préclinique pour lésion chronique ou aiguë chez le rat, cliquez ici. Pour télécharger le devis de l’étude préclinique de la maladie de parkinson, cliquez ici.

Les projets cliniques: les coûts

Projet clinique sur la lésion aiguë de la moelle épinière

Réaliser une étude clinique sur le stade aiguë, c’est à dire dans les premières heures après le traumatisme de la moelle épinière, ne nécessite pas une chirurgie complexe car le traitement se limite à appliquer la
graisse activée sur la zone blessée (dure-mère) sans ouvrir la moelle épinière et perfuser le patient avec
des doses spécifiques d’EPO.

Dans ce modèle, chez l’animal, le taux de récupération oscille entre 70 et 80% ce qui peut changer la vie
de centaine de milliers de personnes dans le monde.
Nous estimons que cette récupération motrice sera supérieure par rapport à une lésion chronique.

Ce projet pourrait être réalisé en France.
Ce type d'étude clinique sur l'homme passe par une autorisation clinique et l’accompagnement d'un CRO (Clinical research organization).

Le but dans ce programme de recherche est d'inclure la thérapie, le protocole opératoire, les consentements éclairés, les autorisations cliniques, les critères d’inclusion des patients, la physiothérapie et le suivi des patients.

Le coût moyen d’un CRO est de 300 000 euros.

Une étude sur 25 patients constituerait une bonne base de donnée.

En estimant que les frais de cette chirurgie reviendrait au promoteur, nous savons que cette
chirurgie a un coût moyen de 12 000 euros.

Le coût total avec les hospitalisations mais hors rééducation pourrait avoisiner les 300 000 euros.

Avec un total de 600 000 euros cette étude pourrait démarrer après nos résultats sur le rat en
tenant compte que la réhabilitation fonctionnelle serait alors réalisée en France ou à l’étranger (Centro Giusti Florence, Step by Step Barcelone, etc.) mais dans ce dernier cas, à la charge des
patients.

La mise en place pourrait démarrer début 2022.

Projet clinique sur la lésion chronique (ancienne) de la moelle épinière

Il est évident que les études sur les lésions chroniques, c’est à dire les lésions anciennes de la moelle
épinière, sont le fondement de notre projet associatif.

Cet essai pourrait-il avoir lieu en France ?

Cet objectif nécessite d’importants moyens financiers et humains si nous voulons réaliser de telles
études en France ou en Europe:
Formation des neurochirurgiens à la technique opératoire développée par le centre international de
Kunming.
Formation des thérapeutes à la méthode de rééducation développée par le centre international

de Kunming.
Création d’un ou de centres de rééducation pour une physiothérapie intensive.

A ce stade, cela reste un projet à long terme, sauf moyens exceptionnels.
Cependant ce projet ambitieux reste possible avec la mobilisation des personnes paralysées.
En estimant un coût de 4 à 5 millions d’euros, cela représenterait 5000 personnes paralysées qui
réuniraient 1000 euros, ce qui en somme n’est pas impossible ! A vous de jouer, Inscrivez-vous !

Est-il possible de réaliser une autre étude clinique au centre international de Kunming pour
quelques patients français ?

C’est un projet à court terme et la réponse est oui ! Pour en savoir plus, c’est par ici !

contact@neurogelenmarche.org