Principaux résultats

Nous vous informons que ces résultats sont ceux obtenus après seulement 1 an de rééducation

Les patients continuent de récupérer des fonctions motrices et sensitives aujourd’hui encore. Ils n’ont pas atteint leur seuil de progression et continuent de progresser chaque jour.

Article scientifique en cours de publication...

Marche a l'aide d'un déambulateur haut

Tous les patients parviennent à marcher à l'aide d'une déambulateur haut, avec ou sans aide technique, y compris les patients tétraplégiques dont un capable de marcher avec des cordes.

station debout, marche avec béquilles

Parmi les patients paraplégiques ayant fait le plus de progrès, cinq sont capables de se déplacer seuls en déambulateur haut sans aide technique et de se tenir debout sans support. Deux de ces patients sont capables de marcher seuls avec des béquilles. L'un d'entre eux est capable de se lever seul de son fauteuil avec ses béquilles et de monter des marches.

Maitrise du mouvement

Ils parviennent tous, à différents degrés de progrès, à lancer leurs jambes et maîtrisent le mouvement alterné de la marche. -

améliorations génito-sphinctériennes

La majorité des patients a eu des améliorations génito-sphinctériennes variables : sensation du besoin d'uriner, d'aller à la selle, capacité vésicale augmentée sans fuites, capacité de commander la fonction urinaire ou fécale, sensibilité plus forte dans la zone sacrée. La plupart n'ont plus de vessies neurologique et/ou ont développé des sensations profondes.

Ci-dessous la vidéo des patients qui continuent la rééducation à Bullet, en Suisse: 

contact@neurogelenmarche.org

Principaux résultats

  • Tous les patients parviennent aujourd’hui à marcher a l’aide d’un déambulateur haut avec ou sans aide technique, y compris les patients tétraplégiques dont un capable de marcher avec des cordes.
  • Ils parviennent tous, à différents degrés de progrès, à lancer leurs jambes et maîtrisent le mouvement alterné de la marche.
  • Parmi les patients paraplégiques ayant fait le plus de progrès, cinq sont capables de se déplacer seuls en déambulateur haut sans aide technique et de se tenir debout sans support. Deux de ces patients sont capables de marcher seuls avec des béquilles. L’un d’entre eux est capable se lever seul de son fauteuil avec ses béquilles et de monter des marches.
  • La majorité des patients ont eu des améliorations génito-sphinctériennes variables : sensation du besoin d’uriner, d’aller à la selle, une capacité vésicale augmentée sans fuites; la capacité de commander la fonction urinaire ou fécale, une sensibilité plus forte dans la zone sacrée. La plupart n’ont plus de vessie neurologique et/ou ont développé des sensations profondes.
  • La récupération sensitive est plus longue mais des fourmillements, des sensations profondes, des décharges électriques, des sensations au chaud ou au froid commencent à apparaître chez plusieurs patients.